LANCEMENT DANS LE BASSIN DU CONGO DU PROGRAMME V-FORÊTS, VOLONTAIRES POUR LA PRÉSERVATION DES FORÊTS


Libreville, le 5 juillet 2023 – Un programme novateur appelé V-Forêts a été lancé aujourd’hui dans le Bassin du Congo, l’un des poumons de la planète, dans le but de préserver les écosystèmes forestiers de la région. Co-construit avec les jeunes africains et annoncé lors du One Forest Summit, ce programme vise à mobiliser des volontaires internationaux et nationaux pour participer à des projets concrets dans cinq pays : le Cameroun, le Congo, le Gabon, la République démocratique du Congo et la France.


La One Forest Youth Initiative, mouvement de jeunesse issu du Sommet, et France Volontaires ont signé une convention de partenariat marquant le début de l’opérationnalisation du projet. Le financement du programme a été octroyé par le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, témoignant de l’engagement de la France dans la préservation des forêts.

« Quelques mois à peine après le One Forest Summit et le One Forest Youth Forum, je me réjouis du lancement officiel du programme Volontaires pour la préservation des forêts. C’est la preuve que lorsque l’on fait confiance aux jeunes, ils savent s’engager. Je suis convaincue que le volontariat est un vecteur puissant pour assurer la mobilisation des jeunesses et les rendre pleinement actrices de la mise en œuvre des ODD. Comme l’a annoncé le Président de la République lors du Conseil présidentiel du développement, la France souhaite développer fortement le volontariat. Cette initiative dans le bassin du Congo pourra servir d’exemple pour d’autres projets ambitieux et engagés », a déclaré Chrysoula Zacharopoulou, Secrétaire d’État.

« La jeunesse africaine vient une fois de plus de démontrer que sa contribution met en évidence des solutions innovantes qu’elle porte et dont peuvent se servir nos gouvernements en vue de prendre des décisions justes pour une meilleure gestion de nos forêts », a déclaré Franck Nguema, Ministre de la jeunesse et des sports du Gabon.

« Le Gouvernement de la République du Congo se satisfait ce jour, de la signature du protocole d’accord entre France Volontaires et la One Forest Youth Initiative, conformément aux engagements pris lors du ‘’One Forest Summit’’ visant la préservation des espaces forestiers dans les pays du Bassin du Congo, l’un des principaux réservoirs de la biodiversité de notre planète », s’est félicité Hugues Ngouelondele, ministre de la Jeunesse et des Sports, de l’Education Civique, de la Formation Qualifiante et de l’Emploi de la République du Congo. « Les actions entreprises par les volontaires, tant nationaux qu’internationaux, dans tous les domaines de la vie, ont des résultats tangibles et indéniables, au bénéfice des communautés ».

Le Ministère de la Jeunesse de la République démocratique du Congo, Yves Bunkulu Zola, a fait part de sa satisfaction quant à la concrétisation de ce nouveau programme avec France Volontaires et l’OFYI : « L’engagement et la participation des jeunes dans la protection de la forêt du bassin du Congo est essentielle pour la préservation de la biodiversité et la lutte contre le changement climatique au regard du poids démographique que représente les jeunes dans cette région. Les jeunes sont donc appelés à une action volontaire, solidaire et responsable pour assurer l’équilibre écologique de la région et préserver ce patrimoine naturel et mondial pour les générations futures ».

V-Forêts prévoit la réalisation d’au moins quarante initiatives impactantes en faveur de la préservation des espaces forestiers. Dans le cadre du programme, 80 volontaires venant des pays du Bassin du Congo et de France seront mobilisés pour des missions d’une durée allant de quelques semaines à 12 mois. Le programme mettra l’accent sur l’équilibre hommes/femmes lors de la sélection des volontaires et sur une répartition équitable entre les pays concernés.

Un appel à manifestation d’intérêt sera lancé d’ici le mois d’octobre pour identifier les projets et structures capables de contribuer à l’objectif du programme. Les volontaires participeront à des missions dans le cadre des dispositifs de volontariat français et des pays partenaires, tels que le Volontariat de Solidarité Internationale, le volontariat d’échange et de compétences, le volontariat national et le Service civique.

Les ministres des cinq pays mobilisés dans le cadre de l’initiative ont exprimé leur soutien au programme V-Forêts, soulignant l’importance de l’engagement des jeunes dans la préservation des forêts.

« Cette initiative que nous saluons offre à la jeunesse des pays du Bassin du Congo une occasion de développer le volontariat de solidarité internationale au service de la préservation des écosystèmes forestiers de leur milieu de vie », a déclaré Mounouna Foutsou, ministre de la Jeunesse et de l’Éducation civique du Cameroun.

« France Volontaires et ses membres se félicitent de la mise en œuvre de ce nouveau programme, construit en lien avec la OFYI. C’est en s’appuyant sur les sociétés civiles et les autorités des pays concernés que cette initiative pourra conduire à la réalisation d’actions partenariales, concrètes et basées sur la réciprocité, qui répondent à la fois aux aspirations des jeunesses et à l’urgence climatique », a déclaré Yann Delaunay, directeur général de France Volontaires.

« Ce partenariat avec France Volontaires est une occasion exceptionnelle de renforcer notre action en faveur de la préservation des forêts. La mobilité croisée permettra aux jeunes de s’impliquer activement dans des projets environnementaux et de prendre conscience de l’importance de préserver nos écosystèmes forestiers. Ce nouveau programme co-construit démontre à suffisance qu’ensemble nous pouvons créer un impact durable et inspirer les générations futures », a déclaré Fabrice Ntchango, Secrétaire Permanent de l’OFYI.

Ce programme de volontariat international ambitieux s’inscrit dans

le cadre des efforts mondiaux pour la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques. Il démontre l’importance de la coopération régionale et internationale pour préserver les écosystèmes forestiers et inspirer les générations futures à agir de manière responsable envers notre patrimoine naturel commun.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top